Ca fait des années que je veux faire de la photo astro avec un boitier numérique… Il est temps, maintenant.

J’ai sous la main un boitier Canon EOS100D, compact, plutôt léger, que j’ai choisi justement pour le mettre sur bague T2 au foyer du 150.

Parfait. Maintenant, il est temps de préparer les Darks, les offsets, les… ?

Allez, tour d’horizon des actions préparatoires.

Il y a 3 types de prises à faire avant de se lancer dans les photos Astro :

  • les Bias ou Offset
  • Les Darks
  • Les Flats

BIAS / OFFSET

L’offset (ou Master Bias, ou Master Offset), permet d’éliminer le bruit de lecture.

On le fait en réalisant une 100aine de clichés dans le noir (simplement avec le capuchon de l’objectif ou du boitier).

On le fait avec les paramètres ISO que l’on utilisera lors de la prise de vue, et à vitesse d’obturation maximale : l’ISO est le seul paramètre dont dépend le bruit.

DARKS

Les darks servent à éliminer le bruit thermique.

On réalise une 30aine de clichés avec les mêmes paramètres ISO, la même durée que lors de la prise de vue, et surtout, la même température !

C’est super contraignant à faire, mais a priori ça peut sauver une prise de vue sous-exposée.

FLATS

Les flats, c’est pour les puristes, c’est compliqué à faire… ça premet d’éliminer le vignettage et les poussières sur l’objectif et/ou le capteur.

On photographie une surface blanche uniforme, avec les mêmes paramètres d’ouverture que ce qu’on utilisera lors de la prise de vue astro.

Après ça, il faut un logiciel de traitement d’astrophotographie. Il en existe plusieurs, gratuits comme payants : Iris, Deep Sky Stakcer, PixInsight… En ce qui me concerne, comme je suis sur Mac, je vais tester SIRIL.

Edit – quelques jours plus tard…

Bon… c’est pas fameux. J’avais un peu oublié la phase de mise au point… l’absence de guidage précis… Au final, la soirée c’est finie avec le boitier en parallèle et une série de 10 prises de 30 secondes, assemblées sous Siril.

Au passage, Siril est effectivement intéressant, mais y a pas à dire, il faut que les clichés soient correct, ça n’invente pas la donnée quand elle n’est pas là !

Résultat du traitement : très moyen, mais bon, un bon souvenir. La prochaine fois, un peu plus de préparation sera la bienvenue !

La grosse étoile, là c’est Deneb (Cyg). Et si vous plissez des yeux, vous verrez NGC7000 à gauche ; la nébuleuse North America…
Si si ! Plissez des yeux… encore… encore…